• Programmations CE2-CM1

    Je publie aujourd'hui mes programmations de l'année qui vient de s'écouler. Elles sont imparfaites, n'ont pas toujours été suivies telles quelles, mais j'imagine qu'elles pourront être une base pour des collègues arrivant dans ce double niveau CE2-CM1 !

    N'hésitez pas à poser des questions si vous avez besoin de précisions.

     
    Programmation de français CE2-CM1

    Programmation de littérature / lecture / productions d'écrits / oral CE2-CM1

    Programmation de mathématiques CE2

    Programmation de mathématiques CM1

    Programmation de sciences CE2-CM1

    Programmation de questionner le monde CE2

    Programmation d'histoire-géographie CM1

    Programmation d'éducation musicale CE2-CM1

    Programmation d'arts plastiques CE2-CM1

    Programmation d'EMC CE2-CM1

    Pin It

    27 commentaires
  • Etiquettes pour le programme du jour

    Etiquettes pour le programme du jour

     

     Les étiquettes "programme du jour" sont maintenant disponibles en version modifiable.

    Les enfants aiment s'y référer le matin, afin de savoir ce qu'ils vont faire pendant la journée.
    En fin d'année, c'était les élèves qui l'affichaient (grâce à l'emploi du temps de la classe).

    J'espère qu'elles vous plairont !

     Etiquettes pour le programme du jour

    Etiquettes pour le programme du jourEtiquettes pour le programme du jour

    Cette année, je les fixerai au tableau avec du scotch aimanté de ce type-là : 

     

    Pin It

    32 commentaires
  • Cartes à collectionner en histoire des arts

    A la rentrée, de nombreuses cours de récréation vont sûrement voir (re)fleurir les célèbres cartes Pokémon. Et pourquoi ne pas proposer à vos élèves votre propre collection en y ajoutant une touche de culture générale ?

    Quel est le principe ?

    En me baladant sur le blog de MultiK, j'ai flashé sur son idée de cartes à collectionner, à l'effigie de divers personnages historiques, auteurs, musiciens, bâtiments, œuvres... 

    Avec son aimable autorisation, j'ai donc entrepris de publier également mon jeu de cartes, articulé autour des 6 domaines de l'histoire des arts.

    Intitulé Baz'art, ce jeu de cartes contient 6 œuvres ou artistes (que j'aime) pour chaque domaine, ce qui fait en tout 36 cartes à collectionner !

    A quelle occasion les offrir ?

    Pour récompenser un bon comportement, dans le cadre d'un système de gestion de classe, quand une carte champion de copie est terminée, en cadeau pour les anniversaires...

    Vous pouvez également l'utiliser comme un jeu de 7 familles !

    Ma collection

                    Fiches d'identité histoire des arts   Fiches d'identité histoire des arts   Fiches d'identité histoire des arts   Fiches d'identité histoire des arts   Fiches d'identité histoire des arts   Fiches d'identité histoire des arts

    N'oubliez pas le dos de carte !

    Comment les imprimer ?

    - Sur des feuilles bristol.
    - Sur des feuilles classiques plastifiées.
    - En les commandant auprès d'un imprimeur professionnel : MultiK nous conseille MOO (si vous optez pour cette solution, vous devrez diviser les pdf).

     

    Allez vite voir cette belle idée sur le blog de MultiK !  Cartes à collectionner histoire des arts

    Pin It

    9 commentaires
  • Voici mon système de gestion du comportement cette année, en CE2/CM1.

    Ce système, inspiré des ceintures au judo, est en lien direct avec les règles de vie établies en classe (un "bâton" est inscrit lorsqu'une règle n'est pas respectée).

    Le principe est le suivant : plus les enfants se comportent bien, plus ils obtiennent des droits au sein de la classe. Les ceintures les plus élevées permettent d'obtenir beaucoup de droits, mais sont aussi plus exigeantes en terme de comportement.

     

    Comment les élèves montent-ils dans les ceintures ?

    Chaque semaine, pour pouvoir passer à la ceinture supérieure, il leur faudra adopter un comportement adapté.

    Pour plus de précisions :

    • Chaque semaine, chaque élève a la possibilité de monter un échelon dans les ceintures.
    • Ils passent la ceinture supérieure s'ils n'ont pas dépassé la limite de bâtons de la ceinture supérieure.
    • Ils stagnent à la même ceinture s'ils obtiennent le même nombre de bâtons que la semaine précédente.
    • Ils descendent dans les ceintures si, pendant la semaine, ils ont obtenu plus de bâtons que leur ceinture ne l'impose. Dans ce cas, il peuvent redescendre de plusieurs échelons. 

    Par exemple, un élève monté "ceinture bleue" qui a 5 bâtons pendant une semaine, dégringole ceinture blanche (et devra remonter un échelon par semaine).

     

    Mon bilan ?

    - Les élèves sont très motivés d'avoir des droits s'ils se comportent bien.

    - De mon côté, ça m'aider à gérer le comportement, cela me fournit un cadre.

    - Les parents apprécient le suivi hebdomadaire.

    C'est un système que je poursuivrai à l'avenir. Libre à vous de faire évoluer les droits que vous octroyez à vous élèves !

     

    Quels sont les documents que j'utilise ?

    L'affichage pour la classe

    Les ceintures du comportementLes ceintures du comportement 

    Le mot aux parents et les droits des ceintures

    Les ceintures du comportementLes ceintures du comportement 

    Le suivi hebdomadaire pour le cahier de liaison

    Les ceintures du comportementLes ceintures du comportement 

    J'ai aussi une fiche de suivi hebdomadaire des "bâtons" en classe. C'est un tableau à double entrée (en ligne, les prénoms ; en colonne, les règles de vie).

     

    Et vous ? Utilisez-vous un système de gestion du comportement en classe ? happy

    Pin It

    17 commentaires
  •  

    Une mine d'or en EPS !

    Cette année, en préparant mes séquences d'EPS, j'ai découvert un site merveilleux !

    Quand on n'est pas une experte dans la conception des séances d'EPS, il est souvent difficile de proposer des situations intéressantes et de définir clairement les objectifs visés.

    Sur le site de l'équipe EPS 77, on trouve des fiches synthétiques pour tous les domaines de l'EPS en cycle 2 et en cycle 3 !

    Les avantages :

    • Une forme synthétique : 6 situations qui tiennent sur une feuille recto-verso
    • Des schémas pour rendre les situations plus visuelles
    • Des évolutions proposées pour chaque situation
    • Plusieurs niveaux de difficulté suivant la pratique antérieure des élèves

     

    Courez-y, ce sont vraiment des documents clés en main !

    Site de l'équipe EPS 77

    Pin It

    12 commentaires
  •  Emploi du temps CE2-CM1 : évolution et changements

    Cet été, j'ai tenté de confectionner un emploi du temps pour ma classe de CE2-CM1 et je l'ai posté sur le blog.  J'ai eu énormément de retours de votre part, chers collègues aux prises avec ce même double niveau. J'ai pu constater que j'étais loin d'être la seule à me prendre la tête pour composer avec cette classe à cheval sur deux cycles.

    J'ai donc testé ma première mouture dès septembre et elle a été mise à l'épreuve de VRAIS élèves. Elle a donc connu, comme on pouvait s'en douter, bon nombre d'évolutions.

    Aujourd'hui, je vous partage mon emploi du temps actuel... loin d'être parfait, qui ne correspond pas toujours exactement au nombre d'heures que je devrais faire avec chaque niveau... mais qui me permet de gérer ma classe du mieux possible en faisant progresser mes deux niveaux et en gardant des créneaux qui me tiennent à coeur.

    Ce qui change :

    • Orthographe : Finalement, j'utilise les super dictées et dictées flash de Petit caillou, en lien avec l'histoire des arts.

     

    • Mathématiques : Je fonctionne par ateliers, pour différencier au mieux entre CE2 faibles et performants, ainsi qu'entre CM1 faibles et performants.
      4 groupes : 1 groupe avec moi pour un apprentissage, 1 groupe en jeux mathématiques sur la notion étudiée, 1 groupe en exercices, 1 groupe en construction géométrique.

     

    • Anglais : J'utilise la plateforme "I love English for school" numérique. Les images, jeux, vidéos sont projetées au vidéoprojecteur, le tout est très ludique et ça rassure la maitresse pas très à l'aise dans l'enseignement de l'anglais que je suis !

     

    Emploi du temps CE2-CM1 : évolution et changements

     

    • Sciences : Les créneaux où je devais mener de front une séance CE2 / une séance CM1 sont ceux qui m'ont le plus posé problème. Du coup, j'ai dû faire des sacrifices. J'ai à présent une séance unique de sciences pour le double niveau. J'essaye de choisir des thèmes qui ont des résonances dans les programmes des deux cycles.

     

    • Arts plastiques : J'ai placé les arts plastiques en face des créneaux de Questionner le monde et Géographie car c'était ce qui convenait le mieux pour qu'un groupe soit parfaitement autonome pendant que je menais la séance avec l'autre. Je garde tout de même une petite séance d'arts plastiques en groupe-classe le lundi.

     

    • Musique : J'ai réduit la musique à 2 créneaux : 1 séance d'écoute et 1 séance de chant par semaine.

      

    • EMC : Le vendredi soir, avant le conseil d'élèves, j'aime proposer un petit débat philo.

     

    • Histoire : Je suis le manuel Panoramas (Nathan). Pendant la séance d'histoire des CM1, les CE2 font des exercices de réinvestissement en étude de la langue. Ils doivent pouvoir le faire sans moi... et ça fait du bien de rebrasser tout ça !

     

      

    • Géographie : Nous menons un petit projet "cartes postales" pour mieux connaitre les régions et en parallèle, je suis le manuel Citadelle (Hachette).

     

     

    • QLM espace/temps : Je suis le guide du maitre Magellan et Galilée et je projette les documents.

     

     

    Pour télécharger la dernière version de mon emploi du temps CE2-CM1, c'est ici :

    Emploi du temps CE2-CM1 : évolution et changements

     

    Pin It

    20 commentaires
  • Totalement convaincue que c'est par la répétition que les élèves apprennent, j'ai mis un point d'honneur à organiser mes journées de classe autour de rituels.

    Fédérateurs pour une classe en double niveau, ils permettent également éveil culturel, rebrassage, et pour les élèves, constat des progrès !

    Cette année, voici ceux que j'ai mis en place :

     

    Mes rituels en CE2/CM1

    Mes rituels en CE2/CM1

    Chaque lundi matin, afin de séparer deux semaines dans le cahier du jour, les élèves tracent une frise géométrique sur le cahier. Généralement, je la trace au tableau et je commente mon tracé. Ils la tracent sur leur cahier en même temps.

    Je passe ensuite dans les rangs aider ceux qui ont plus de difficultés. Les plus rapides la colorient avec soin (je valorise en ajoutant un tampon sur leur carte "champion de copie" si la frise est soignée).

    Après quelques mois de pratique, je vois des progrès dans le repérage dans l'espace et la précision des tracés.

    Mes rituels en CE2/CM1 Mes outils : le fichier de frises géométriques de Cenicienta

    Mes rituels en CE2/CM1

    Mes rituels en CE2/CM1

    L'objectif de ce rituel est que mes élèves produisent des écrits très régulièrement, forment des phrases syntaxiquement correctes.

    En début d'année, je l'ai lié à l'orthographe en imposant qu'ils utilisent 2, 3, 4 mots de leurs listes pour la dictée de la semaine. Ainsi, ils avaient déjà utilisé et écrit le mot en contexte avant qu'on le leur dicte. Intéressant, mais on restait sur des productions du type "Phrase 1. Phrase 2" mais sans rapport entre les deux.

    Depuis la rentrée, je teste une nouvelle formule, inspirée d'une idée de Charivari (lue sur Twitter, il me semble). Nous sommes abonnés au magazine "1jour1actu" (que je vous conseille) qui produit des petites vidéos sur l'actualité, "1jour1question". Chaque vidéo dure environ 1m30. 

    Je projette à mes élèves une des vidéos traitant de l'actualité de la semaine et :

    • En collectif, ils me disent ce qu'ils ont retenu de la vidéo.
    • J'écris des mots-clés sur le côté du tableau.
    • Individuellement, ils écrivent ce qu'ils ont retenu de la vidéo.
    • Je différencie le nombre de phrases attendues.
    • Quand nous avons le temps, certains viennent lire leur production devant les autres.

    Ce que j'aime dans ce rituel, c'est qu'ils ont maintenant plus de facilité à se "lancer" dans la production d'écrits.

    Mes rituels en CE2/CM1 Mes outils : la chaîne Youtube "1 jour 1 question"

    Mes rituels en CE2/CM1

    Mes rituels en CE2/CM1

    J'ai arrêté de travailler la numération dans des séances de mathématiques traditionnelles. Je ne la travaille désormais plus qu'en rituel !

    J'ai beaucoup utilisé la fiche de Ma maitresse de CM1 qui est vraiment super chouette et a bien fait progresser mes élèves. J'augmente progressivement les nombres proposés selon le niveau. Les enfants glissent la fiche dans une pochette plastique et travaillent au feutre ardoise.

    Depuis le retour des vacances, j'ai créé ma propre fiche pour faire travailler mes élèves sur ce qu'ils ont à travailler en priorité, ce qui pose encore problème. Je vous la propose également, si elle vous intéresse.

    J'essaye de donner les nombres en contexte, par exemple, le nombre d'habitants d'un pays. Cela permet de mettre du sens sur ces grands nombres.

    En début d'année, ils n'ont que 2 ou 3 cases à remplir. Petit à petit, ils en ont de plus en plus. Il ne faut pas vouloir aller trop vite, il faut asseoir les notions par la répétition.
    Les plus à l'aise parviennent généralement à finir la feuille. Pour la correction, parfois nous corrigeons les cases qui posent problème au tableau (pour rappeler la "technique" aussi), parfois je passe voir les élèves individuellement.

    J'évalue en fin de période, ils font la même fiche au stylo que je ramasse.

    Mes rituels en CE2/CM1 Mes outils : la fiche "Nombre du jour" de Ma maitresse de CM1, ma fiche "Nombre du jour" 

    Mes rituels en CE2/CM1

    La Joconde selon Fernando Botero - Blog de alcibiade

    Chaque semaine, la dictée porte sur une oeuvre d'art. Nous faisons des dictées flash toute la semaine et le vendredi, jour de la dictée, mes élèves découvrent l'oeuvre d'art de la semaine.

    Je leur projette au tableau (ou leur fais écouter) et ils peuvent faire toutes les remarques qu'ils souhaitent : ce que ça représente, l'émotion qu'ils ressentent, la technique utilisée par l'artiste, le lieu de création, l'époque, une proposition de titre... Ils font des hypothèses

    Je leur dévoile ensuite le titre de l'oeuvre, le nom de l'artiste et l'année de création, ainsi que quelques informations intéressantes. 

    Dans la classe, nous avons une grande frise chronologique. Un élève vient alors y placer une "vignette" représentant l'oeuvre d'art de la semaine. Je suis ravie, car ils commencent à faire du lien entre les oeuvres grâce à cet affichage très visuel.
    "Tiens, ça a été créé presque en même temps que cette oeuvre...." "C'est dans le même pays que..."

    Mes élèves ont également un classeur fin d'histoire des arts, où ils glissent la fiche d'identité de l'artiste, que nous lisons et remplissons ensemble.

    Mes rituels en CE2/CM1 Mes outils : mes fiches d'identité en histoire des arts

    Mes rituels en CE2/CM1

    Mes rituels en CE2/CM1

    En début d'année, j'ai distribué à mes élèves toutes les listes de mots pour l'année, numérotées. Ils ont 5 mots à apprendre par jour, lundi, mardi et jeudi. Et les 15 mots de la semaine à revoir pour la dictée du vendredi.

    La dictée flash, c'est quoi ? Je leur dicte une phrase comportant des mots qui étaient à apprendre et des points de grammaire qui seront dans la dictée finale. Ils l'écrivent sur ardoise. J'écris ensuite une dictée avec des erreurs au tableau (repérées sur les ardoises lors de mon passage dans les rangs). Ils doivent sortir leur loupe d'enquêteur pour trouver les erreurs qui se sont glissées !

    Ils aiment beaucoup que la maitresse "fasse des bêtises" et prennent un malin plaisir à me corriger. J'impose qu'ils justifient la correction qu'ils proposent grâce à une règle, une affiche de la classe, un mot de la même famille...

    Ce rituel est super constructif, aide les élèves à mobiliser leurs outils et les fait progresser en orthographe.

    Mes rituels en CE2/CM1 Mes outils : les super dictées flash de Petit caillou  

    Mes rituels en CE2/CM1

    Mes rituels en CE2/CM1

    Une fois par semaine, nous faisons un test de tables. Ils ont donc à revoir leurs tables très régulièrement et progressent à leur rythme. J'ai commencé à la suite de la séquence sur la multiplication posée.

    En parallèle, ils ont à leur disposition des jeux pour réviser les tables : Multiplipotion, le Dobble des multiplications chez Ayleen, le jeu du château chez Vefa (et Moustache) et les Hexagominos chez Monsieur Mathieu.

    (Merci les super collègues !)

    Mes rituels en CE2/CM1 Mes outils : les ceintures de tables de multiplication chez Charivari   

    Pin It

    3 commentaires
  • Après de nombreuses heures de réflexion, je suis enfin arrivée à un emploi du temps qui me convient (mais qui sera malgré tout sûrement modifié dans le courant de l'année...).

    Je vous présente donc aujourd'hui un exemple d'emploi du temps pour une classe de CE2/CM1 sur 4 jours. En effet, l'école dans laquelle j'arrive a décidé de repasser à la semaine de 4 jours.

    Grands principes

    Sacrée gymnastique que de combiner deux cycles dans un emploi du temps ! Nombres d'heures par matière inégales, besoins différents, projets en vue, organisation envisagée... un vrai casse-tête.

    J'ai toutefois voulu respecter quelques principes qui me tenaient à cœur :

    • Un emploi du temps ritualisé, rapidement assimilable par les enfants et fédérateur autour de moments rituels attendus chaque jour
    • Un emploi du temps qui favorise les activités en groupe-classe, mêlant CE2 et CM1, afin de créer une ambiance de travail agréable (et de m'alléger un peu la tâche...)
    • Un emploi du temps qui respecte les temps d'attention des enfants (les fins de journée sont souvent organisées sous des modalités un peu différentes des autres moments de la journée)

     

    Mon organisation

    Je précise tout de suite que tout ceci n'est qu'une ébauche de réflexion, je pars de l'emploi du temps pour construire la suite de mes documents. Il s'agit du fonctionnement général que je voudrais adopter.

    • Les rituels du matin : J'emprunte la frise géométrique, le jogging d'écriture et  l’œuvre d'art de la semaine aux cyber-collègues ! La frise permettra de séparer la semaine passée de la semaine à venir sur le cahier du jour. Elle pourra être terminée et coloriée en autonomie. C'est aussi le moment pendant lequel je m'occuperai des formalités administratives, des responsabilités...

     

    Emploi du temps CE2-CM1 2017/2018

    • La dictée flash : Cette année, ce sera dictée tous les jours pour l'orthographe ! Une phrase sur ardoise ou cahier de brouillon pour la dictée flash, les phrases de la semaine écrites sur le cahier du jour pour la dictée bilan. J'emprunte les dictées flash de Christelle, qui suivent la programmation de Picot. La différenciation CE2/CM1 se fera dans le nombre de mots appris, sans doute aussi dans le nombre de phrases demandées.

     

    • Etude de la langue (vocabulaire) : J'utiliserai le projet "Un mot, des mots", de Lala et Mélimélune, afin d'étudier chaque semaine les différentes notions de manière spiralaire autour de mots courants.

     

    • Mathématiques : En pleine recherche d'outils pertinents...

     

    • Anglais : J'aimerais faire l'anglais en commun, de manière ritualisée, un peu chaque jour avant d'aller manger. L'école dispose de la méthode Speak and play, mais j'aimerais travailler avec des rituels (je dois me plonger dans Animer des rituels en anglais...) et des petits projets comme tâches finales, à la manière d'Happy Time.     

                                               

                               

    • Lecture offerte : Un moment auquel je tiens, pour calmer les troupes après le repas. Cette année, je me lance dans Le feuilleton d'Hermès, dont j'ai entendu tant d'éloges.

                                                                                    

    • Histoire CM1 / Lecture CE2 : Pendant les séances d'histoire des CM1, les CE2 feront des lectures historiques. Pour commencer, je pensais à un petit rallye lecture autour des livres de la collection "Quelle histoire !"

                                   

    • Géographie CM1 / QLM espace-temps CE2 : En pleine recherche d'outils pertinents...

     

    • Sciences : Il y aura une séance commune aux CE2/CM1 et une séance pour les CM1. Je pense m'appuyer sur les ouvrages MDI qui sont à l'école : Questionner le monde Cycle 2 et Sciences et technologie CM. Dans l'idéal, j'aimerais travailler les sciences autour de petits projets concrets (plantation, conception d'un petit objet électrique, expériences sur les changements d'états...).

                                                            

    • Production écrite : J'ai choisi de la faire en commun car je voudrais, là aussi, impliquer mes élèves dans des projets d'écriture dont ils se souviendront : participation au concours de BD scolaire d'Angoulême, correspondance, conception d'un livre de recettes, écriture d'un conte des origines... J'ai des idées... reste à les organiser !!

     

    • Musique : Ritualisée, un peu de chant et d'écoute tous les jours, après la récréation de l'après-midi.

     

    • Ateliers lecture : Je vais m'inspirer du fonctionnement de Ma maitresse de CM1. J'aimerais mélanger CE2 et CM1, et travailler par groupes de niveaux dans des ateliers lecture à voix haute, compréhension fine, lecture littéraire, échanges sur les livres... Tout est à creuser !

     

    • Ateliers maths : J'aimerais en faire un temps de jeu et de réinvestissement des notions. Il me faudra construire une progression en lien...

     

    • EMC : Placé en fin de semaine, ce temps sera notamment l'occasion de faire le point sur la vie de la classe (conseil de classe ?)

     

    Les devoirs seront inscrits au tableau le lundi matin pour le lundi suivant, le mardi matin pour le mardi suivant, etc. Les élèves devront les écrire durant la journée, pendant leurs moments d'autonomie ou pendant les temps de battements. Ils devront avoir fini avant la récréation de l'après-midi.

    Emploi du temps CE2-CM1 2017/2018

    N'hésitez pas à commenter pour me donner vos avis, partager où vous en êtes dans la réflexion de votre emploi du temps, poser des questions...

    Pin It

    45 commentaires
  • Des sacs à albums en TPS/PS

    Connaissez-vous les sacs à albums ? C'est un super système pour faire lire des albums dans les familles, en maternelle !

    Quel est le principe ?

    Vous venez de lire et étudier un album en classe avec vos élèves. Vous pouvez le proposer en accès libre dans le coin lecture. Vous pouvez aussi le faire circuler dans les familles, pour le plus grand bonheur des enfants !

    Le principe du sac à album est de créer un petit moment d'échange entre l'enfant et ses parents, au sujet d'un album qu'il connaît.

    Dans ma classe, les sacs à albums étaient empruntés à chaque fin de journée, et passaient la soirée dans une famille. Comme nous n'avions pas un sac par enfant, les enfants qui ramenaient les livres changeaient chaque jour.

    On peut organiser le suivi des emprunts et retours des sacs à l'aide d'un tableau à double entrée (un exemple, sur la La classe de Pepe). Dans la colonne de gauche, on inscrit les prénoms des enfants. Dans les cases en-dessous des albums, on inscrit la date d'emprunt. Pour indiquer que le sac a été rendu (complet), on surligne la date.

    Je ne renvoyais pas le sac tant que la famille ne m'avait pas rapporté les pièces manquantes. Je ne redonnais pas non plus de sac à l'enfant dont le dernier sac rendu était incomplet.

    Qu'y a-t-il dans un sac à album ?

    Pour moi un sac à album, c'est avant tout un album : lu en classe, apprécié et adapté à la tranche d'âge.

    Mais c'est aussi un petit bonus, et c'est ce qui fait l'originalité du sac (par rapport à un emprunt à la BCD). Dedans, je glisse un petit jeu en lien avec l'histoire (là c'est votre imagination qui parle !).

    L'idéal, c'est que les enfants aient joué au jeu en classe (en atelier ou en regroupement) avant qu'il soit glissé dans le sac à album.

    Comment fabriquer un sac à album ?

    Pour concevoir un sac à album, il faut :

    • Un album (généralement, des emprunts du fonds enseignants de la bibliothèque municipale)
    • Un sac (j'utilisais des"tote bags", qu'on peut acheter en lot)
    • Du papier transfert à imprimer si l'on veut appliquer la couverture de l'album sur le sac
    • Un jeu, généralement plastifié
    • La notice d'utilisation avec le contenu du sac et la règle du jeu

     

    Ma collection

    Cliquez sur les sacs pour en voir le contenu !

                        Des sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PS

                        Des sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PS

                        Des sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PS

     

    Merci aux blogs de : Moustache, La classe de WJL et de La classe des gnomes, dont le travail a permis de réaliser ces sacs à albums.

     

    Les albums


                    

    Pin It

    7 commentaires
  • Imagiers porte-clés

     

    Me revoilà avec un outil que j'ai découvert cette année, qui est très facile à mettre en place et qui développe le langage en maternelle !

    Cette année, avec mes TPS/PS, j'ai utilisé les imagiers porte-clés.

    Qu'est-ce que c'est ?

    Il s'agit de petits imagiers s'articulant chacun autour d'un thème relatif à la vie de la classe (thème en cours, sortie scolaire, album étudié) et reprenant les mots importants avec leur image.

    Pour les fabriquer, il suffit de découper et plastifier les cartes que je vous joins en pdf, de faire un petit trou dans un coin à l'aide d'une perforatrice et d'y glisser un anneau de porte-clé (vous pouvez les trouver par lot). 

    Le petit format et l'anneau facilitent la manipulation par les petites mains.

    A quoi ça sert ?

    Deux fonctions essentielles : faire parler les enfants et enrichir leur vocabulaire.

    Dans ma classe, je présentais d'abord l'imagier en collectif, à la fin d'un projet ou de l'étude d'un album, ou à la suite d'une sortie. Le jeu était de retrouver le plus rapidement possible ce qu'il y avait sur chaque carte. Je prenais le temps de montrer le mot écrit en même temps que je le prononçais, afin qu'ils commencent à se rendre compte de la fonction de l'écrit.

    Par la suite, les imagiers étaient accrochés sur un pan du coin bibliothèque à l'aide de petits crochets adhésifs. Ils étaient disponibles en autonomie.

    Les enfants aimaient beaucoup consulter ces petits imagiers, venaient vers moi quand ils ne se rappelaient plus d'un mot, souriaient devant certains qui leur rappelaient des projets/moments de l'année. Ils adoraient quand j'en accrochais un nouveau.

    Les imagiers peuvent permettre de faire un point sur l'acquisition d'un certain vocabulaire en passant par le jeu et à travers un outil familier des enfants.

    En GS (et même après !), les imagiers peuvent servir de référents pour les essais d'écriture de mots.

    Quel matériel ?

     

     

    Les imagiers à télécharger

                Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés

               Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés

    Pin It

    7 commentaires
  • Le cahier de la maîtresse 2017/2018

    Voici la nouvelle version du cahier de la maîtresse pour l'année 2017/2018 !

    Une version très similaire à celle de l'an dernier, mais que j'ai voulue un peu plus épurée (certaines parties ne me servaient pas réellement...).

    Quel contenu ?

    Au menu, cette année :

    • Infos administratives
    • Coordonnées utiles
    • Liste des élèves (avec téléphone des parents et infos à savoir)
    • Calendrier scolaire et tableaux par période
    • Anniversaires
    • Services de récré
    • Suivi des 108h
    • Coopérative
    • Fiches de suivi par période
    • APC
    • Compte-rendu de rencontres parents
    • Compte-rendu de réunion

    .... ainsi que la page de garde et les intercalaires par période !

    Le calendrier de l'année scolaire est celui de la zone B, mais vous pouvez le modifier pour les autres zones dans la version Powerpoint que je vous joins également.

    Les polices utilisées sont : Learning Curve et Caviar Dreams.

    Le cahier de la maîtresse 2017/2018 Le cahier de la maîtresse 2017/2018

    Quelle forme ?

    Cela fait un moment que je cherche un support qui :

    • soit suffisamment modulable pour pouvoir ajouter des feuilles si besoin,
    • soit suffisamment pratique pour être transporté quotidiennement,
    • combine l'agenda et le journal de bord de l'enseignant.

     
    Et bien, après lecture de l'article de La tanière de Kyban, je pense me laisser tenter par un organiseur Filofax, qui combine tout ce que je souhaite : petite taille (A5), modularité (avec les anneaux) et combinaison de mon agenda et de mes docs de maîtresse !
    Il suffit d'imprimer les pages du cahier en 2 feuilles par page.

    Par exemple, je sais que je prenais souvent mes notes de réunion sur des feuilles quand j'oubliais mon cahier de la maîtresse. Grâce à l'organiseur, je pourrai toujours le faire et glisser la feuille au bon endroit, même après coup.

    Je pense aussi y ajouter une pochette plastique à zip pour avoir un endroit pour les petits papiers récupérés ici et là.

    Et tant qu'à faire, comme il me servira sûrement plusieurs années, je pense craquer pour le Filofax Saffiano format A5... 

    Voir aussi : Le calendrier de la maîtresse 2016/2017

    Pin It

    41 commentaires
  • Ateliers individuels de manipulation TPS/PS  Ateliers individuels de manipulation TPS/PS

    Tentée par les expérimentations de mes collègues de MS et de GS, je me suis renseignée sur les ateliers individuels de manipulation, d'inspiration Montessori.

    Des ateliers individuels de manipulation, késako ?

    Ma classe ne dispose pas énormément de matériel, et j'avais envie de diversifier les activités proposées lors de l'accueil chez mes TPS/PS. Et l'air de rien, les enfants développent leur motricité fine dans beaucoup de ces ateliers.

    En parcourant les blogs et Pinterest, j'ai compilé un certain nombre d'idées et je me suis attelée à la création de 10 tiroirs de manipulation. Sur plusieurs semaines, je les ai présentés en regroupement et j'ai introduit des règles d'utilisation : un tiroir pour un enfant, qui va s'installer sur une table ou sur un tapis. Quand le tiroir est terminé, il faut le défaire et le remettre dans la tour à tiroirs.

    Chaque tiroir dispose de petites photos (voir ci-dessous) à côté de sa poignée : les photos présentent le tiroir au départ et l'atelier réalisé (dans l'idée, j'aimerais que les enfants se réfèrent aux photos pour savoir comment remettre le tiroir en état). 

    Je les ai pour l'instant proposés au moment de l'accueil. J'aimerais aussi les proposer au réveil de la sieste.

    Et c'est bien ?

    De ce que j'ai pu voir pour l'instant, ces tiroirs canalisent l'attention des enfants, qui sont généralement très concentrés sur la tâche de l'atelier. Les enfants reviennent à certains tiroirs plusieurs jours de suite, et progressent grâce à la répétition.
    La compréhension de la tâche à accomplir ne pose pas de problème pour la plupart des tiroirs.
    Pour l'instant, je suis très contente d'avoir introduit ces tiroirs. J'en réaliserai d'autres quand j'aurai bien exploité les 10 premiers avec mes élèves.

    Quelques petits couacs, qu'il faudra que je régule :

    - Certains enfants ne viennent pas chercher de tiroir s'ils ne sont pas directement sortis sur les tables ou si je ne les incite pas à le faire (facile à rectifier).

    - Certains tiroirs ont été renversés (les haricots partout dans la classe... youpi !). J'insiste bien sur la manière de tenir le tiroir (bien droit, avec les 2 mains).

    - Je rappelle fréquemment la règle "un enfant = un tiroir" car quand un enfant s'installe avec un tiroir, il y en a généralement d'autres qui viennent autour de lui et ne peuvent s'empêcher de toucher (mais en même temps, cela prouve leur intérêt !)

    - Le fait de défaire et de ranger le tiroir est encore compliqué pour les petits. Généralement, le tiroir reste à l'endroit où il a été terminé dans la classe.

    Quel suivi ?

    J'ai réalisé un tableau à double entrée : verticalement, les prénoms de mes élèves, horizontalement, les photos de tous les ateliers. Quand j'observe qu'un enfant a réussi un atelier et l'a réalisé jusqu'au bout, je fais figurer un petit point vert dans la case correspondante du tableau. Je dois être certaine que l'enfant a réalisé le tiroir seul, en utilisant les outils proposés (par exemple, utiliser la pince). Ca demande des moments d'observation.

    J'aimerais aussi parvenir à travailler le langage à partir de ces tiroirs : peut-être en prenant en photo les enfants en train de réaliser un atelier autonome et en les faisant verbaliser leur activité ?

    Quels ateliers ?

     Voilà les 10 ateliers que j'ai proposés. Ils sont largement inspirés d'ateliers trouvés sur Pinterest.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 1 : Trier des haricots par couleur.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 2 : Trier des boutons par taille.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 3 : Placer des balles de ping pong dans la boîte d'oeufs à l'aide de la pince.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 4 : Enfiler des morceaux de pailles sur des cure-pipes.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 5 : Enfiler des carrés de feutrine sur un morceau de ruban avec un bouton à chaque bout.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 6 : Placer un pompon dans chaque alvéole du bac à glaçons à l'aide de la pince.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 7 : Pincer les petites pinces à cheveux sur les crayons.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 8 : Pincer les pinces à linge sur les couleurs qui correspondent.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 9 : Associer les figurines d'animaux aux photos qui correspondent.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 10 : Enfiler les élastiques autour du rouleau.

    Pin It

    7 commentaires
  • Afficher l'image d'origine

     

    A

     

    B

     

    C

     

    D

     

    E

     

    F

     

    G

     

    H

     

    I

     

    J

     

    K

     

    L

     

    M

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Afficher l'image d'origine

     

    Azraëlle, qui a découvert l’orchestre des légumes de Vienne (Vienna vegetable orchestra) à travers mes cartes à collectionner, m’a donné l’idée de partager avec vous une séquence d’éducation musicale un peu rigolote que j’ai pu mener en classe !

     

    ECOUTE

    L’an dernier, pendant une période, je faisais écouter chaque semaine un morceau de musique insolite à mes élèves. Ma démarche était la suivante :

    1. Première écoute, à l’aveugle.

    « A votre avis quels sont les instruments et objets qui ont produit cette musique ? » (hypothèses écrites sur l’ardoise -> écoute active). Nous procédions à une petite mise en commun, j’écrivais toutes leurs propositions au tableau sans en valider aucune.

    2. Deuxième écoute, cette fois-ci avec la vidéo, et généralement… surprise collective !

    J’avais fait le choix de proposer un répertoire assez éclectique, où l’instrument entendu n’était jamais celui imaginé.

    3. Nous entourions et félicitions les propositions correctes au tableau (généralement minoritaires, voire inexistantes).

    4. Je posais la question suivante : « Quels sont les véritables instruments et objets qui ont produit cette musique ? » (réponses à l’oral).

    5. Troisième écoute pour le plaisir (ils étaient demandeurs) et pour vérifier s’ils avaient bien repéré tous les instruments.

    Ce petit rituel a eu son petit succès. Certains de mes petits élèves venaient même me demander le nom de la vidéo à la fin de la journée, pour pouvoir la regarder à nouveau à la maison.

     

    Voici le répertoire que je leur ai proposé :

    • Vienna vegetable orchestra : un orchestre qui fait de la musique avec des légumes.
    • Orchestre de bureau : une publicité présentant des employés de bureau devenir un orchestre grâce au matériel à leur disposition.
    • Musique de chambre : une vidéo un peu loufoque présentant des personnes faisant de la musique avec les objets d'une chambre à coucher... pour le jeu de mot ! (l'occasion de présenter ce qu'on appelle réellement la musique de chambre)
    • La scie musicale :  un objet détourné en instrument assez hypnotique, il faut l'avouer.
    • Pow Wow : le célèbre groupe qui interprète ses chansons a capella.
    • Beat box : où l'art de faire des sons rigolos avec sa bouche, et en rythme !
    • De la musique avec des verres à pied : une belle prouesse avec des verres à pied remplis d'eau.
    • BIllie Jean avec des bouteilles de bière : une bande de garçons qui doivent bien aimer l'apéro (mais ça, on ne le dit pas aux élèves he). 

     

    Afficher l'image d'origine

    PRODUCTION

    Pour terminer la séquence, je leur ai proposé une petite production sonore « insolite » qui présente l’avantage de pouvoir être réalisée dans toutes les classes et à moindre frais. Un seul instrument : une feuille de papier par élève !

    1. Expérimentation libre 

    « Trouvez toute les manières de faire un son avec cette feuille de papier. » (Bien prévoir un top départ et un signal de fin pour éviter une cacophonie qui n’en finit pas… mais prévoir toutefois suffisamment de temps pour qu’ils puissent essayer différents sons !)

    Repérer pendant ce temps-là quelques comportements intéressants (ex : déchirer, taper le papier en boule, siffler avec le papier).

     2. Présentation d'un son intéressant par un élève repéré à l’avance.

    3. Reproduction du même son par le reste de la classe.

    4. Faire évoluer le son : crescendo/decrescendo, plus rapide, plus lent, plus entrecoupé...

    5. Jouer sur le collectif : faire plusieurs groupes et partir en canon, question/réponse…

    6. Demander à d’autres élèves qui avaient produit des sons intéressants de les présenter et reproduire la même démarche (construction d’un répertoire de sons).

    7. Par la suite, on peut former des petits groupes, qui doivent produire un petit morceau contenant au moins 3 sons différents.

     

    On peut envisager la création d'un référentiel des manières de manipuler la feuille pour en produire du son. La démarche peut sûrement être prolongée pendant plusieurs séances !

    Voilà donc ma modeste contribution de non-musicienne qui aime les sons insolites ! J’espère que vous pourrez en tirer quelque chose dans vos classes !

    Pin It

    10 commentaires
  • Les dix droits du lecteur, par Daniel Pennac

    J'adore cet extrait de Comme un roman, véritable ode à la lecture.
    Les dix droits du lecteur de Pennac me semblent être un bel affichage pour une bibliothèque de classe.
    Les illustrations de Quentin Blake (qu'on a pu voir dans les Roald Dahl) viennent embellir le tout !

    Pin It

    votre commentaire