• Des sacs à albums en TPS/PS

    Connaissez-vous les sacs à albums ? C'est un super système pour faire lire des albums dans les familles, en maternelle !

    Quel est le principe ?

    Vous venez de lire et étudier un album en classe avec vos élèves. Vous pouvez le proposer en accès libre dans le coin lecture. Vous pouvez aussi le faire circuler dans les familles, pour le plus grand bonheur des enfants !

    Le principe du sac à album est de créer un petit moment d'échange entre l'enfant et ses parents, au sujet d'un album qu'il connaît.

    Dans ma classe, les sacs à albums étaient empruntés à chaque fin de journée, et passaient la soirée dans une famille. Comme nous n'avions pas un sac par enfant, les enfants qui ramenaient les livres changeaient chaque jour.

    On peut organiser le suivi des emprunts et retours des sacs à l'aide d'un tableau à double entrée (un exemple, sur la La classe de Pepe). Dans la colonne de gauche, on inscrit les prénoms des enfants. Dans les cases en-dessous des albums, on inscrit la date d'emprunt. Pour indiquer que le sac a été rendu (complet), on surligne la date.

    Je ne renvoyais pas le sac tant que la famille ne m'avait pas rapporté les pièces manquantes. Je ne redonnais pas non plus de sac à l'enfant dont le dernier sac rendu était incomplet.

    Qu'y a-t-il dans un sac à album ?

    Pour moi un sac à album, c'est avant tout un album : lu en classe, apprécié et adapté à la tranche d'âge.

    Mais c'est aussi un petit bonus, et c'est ce qui fait l'originalité du sac (par rapport à un emprunt à la BCD). Dedans, je glisse un petit jeu en lien avec l'histoire (là c'est votre imagination qui parle !).

    L'idéal, c'est que les enfants aient joué au jeu en classe (en atelier ou en regroupement) avant qu'il soit glissé dans le sac à album.

    Comment fabriquer un sac à album ?

    Pour concevoir un sac à album, il faut :

    • Un album (généralement, des emprunts du fonds enseignants de la bibliothèque municipale)
    • Un sac (j'utilisais des"tote bags", qu'on peut acheter en lot)
    • Du papier transfert à imprimer si l'on veut appliquer la couverture de l'album sur le sac
    • Un jeu, généralement plastifié
    • La notice d'utilisation avec le contenu du sac et la règle du jeu

     

    Ma collection

                        Des sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PS

                        Des sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PS

                        Des sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PSDes sacs à albums en TPS/PS

     

    Merci aux blogs de : Moustache, La classe de WJL et de La classe des gnomes, dont le travail a permis de réaliser ces sacs à albums.


    4 commentaires
  • Imagiers porte-clés

     

    Me revoilà avec un outil que j'ai découvert cette année, qui est très facile à mettre en place et qui développe le langage en maternelle !

    Cette année, avec mes TPS/PS, j'ai utilisé les imagiers porte-clés.

    Qu'est-ce que c'est ?

    Il s'agit de petits imagiers s'articulant chacun autour d'un thème relatif à la vie de la classe (thème en cours, sortie scolaire, album étudié) et reprenant les mots importants avec leur image.

    Pour les fabriquer, il suffit de découper et plastifier les cartes que je vous joins en pdf, de faire un petit trou dans un coin à l'aide d'une perforatrice et d'y glisser un anneau de porte-clé (vous pouvez les trouver par lot). 

    Le petit format et l'anneau facilitent la manipulation par les petites mains.

    A quoi ça sert ?

    Deux fonctions essentielles : faire parler les enfants et enrichir leur vocabulaire.

    Dans ma classe, je présentais d'abord l'imagier en collectif, à la fin d'un projet ou de l'étude d'un album, ou à la suite d'une sortie. Le jeu était de retrouver le plus rapidement possible ce qu'il y avait sur chaque carte. Je prenais le temps de montrer le mot écrit en même temps que je le prononçais, afin qu'ils commencent à se rendre compte de la fonction de l'écrit.

    Par la suite, les imagiers étaient accrochés sur un pan du coin bibliothèque à l'aide de petits crochets adhésifs. Ils étaient disponibles en autonomie.

    Les enfants aimaient beaucoup consulter ces petits imagiers, venaient vers moi quand ils ne se rappelaient plus d'un mot, souriaient devant certains qui leur rappelaient des projets/moments de l'année. Ils adoraient quand j'en accrochais un nouveau.

    Les imagiers peuvent permettre de faire un point sur l'acquisition d'un certain vocabulaire en passant par le jeu et à travers un outil familier des enfants.

    En GS (et même après !), les imagiers peuvent servir de référents pour les essais d'écriture de mots.

    Quel matériel ?

     Résultat de recherche d'images pour "anneau porte clé lot"Les anneaux de porte-clés                        Les crochets

     

    Les imagiers à télécharger

                Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés

               Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés  Imagiers porte-clés


    3 commentaires
  • Ateliers individuels de manipulation TPS/PS  Ateliers individuels de manipulation TPS/PS

    Tentée par les expérimentations de mes collègues de MS et de GS, je me suis renseignée sur les ateliers individuels de manipulation, d'inspiration Montessori.

    Des ateliers individuels de manipulation, késako ?

    Ma classe ne dispose pas énormément de matériel, et j'avais envie de diversifier les activités proposées lors de l'accueil chez mes TPS/PS. Et l'air de rien, les enfants développent leur motricité fine dans beaucoup de ces ateliers.

    En parcourant les blogs et Pinterest, j'ai compilé un certain nombre d'idées et je me suis attelée à la création de 10 tiroirs de manipulation. Sur plusieurs semaines, je les ai présentés en regroupement et j'ai introduit des règles d'utilisation : un tiroir pour un enfant, qui va s'installer sur une table ou sur un tapis. Quand le tiroir est terminé, il faut le défaire et le remettre dans la tour à tiroirs.

    Chaque tiroir dispose de petites photos (voir ci-dessous) à côté de sa poignée : les photos présentent le tiroir au départ et l'atelier réalisé (dans l'idée, j'aimerais que les enfants se réfèrent aux photos pour savoir comment remettre le tiroir en état). 

    Je les ai pour l'instant proposés au moment de l'accueil. J'aimerais aussi les proposer au réveil de la sieste.

    Et c'est bien ?

    De ce que j'ai pu voir pour l'instant, ces tiroirs canalisent l'attention des enfants, qui sont généralement très concentrés sur la tâche de l'atelier. Les enfants reviennent à certains tiroirs plusieurs jours de suite, et progressent grâce à la répétition.
    La compréhension de la tâche à accomplir ne pose pas de problème pour la plupart des tiroirs.
    Pour l'instant, je suis très contente d'avoir introduit ces tiroirs. J'en réaliserai d'autres quand j'aurai bien exploité les 10 premiers avec mes élèves.

    Quelques petits couacs, qu'il faudra que je régule :

    - Certains enfants ne viennent pas chercher de tiroir s'ils ne sont pas directement sortis sur les tables ou si je ne les incite pas à le faire (facile à rectifier).

    - Certains tiroirs ont été renversés (les haricots partout dans la classe... youpi !). J'insiste bien sur la manière de tenir le tiroir (bien droit, avec les 2 mains).

    - Je rappelle fréquemment la règle "un enfant = un tiroir" car quand un enfant s'installe avec un tiroir, il y en a généralement d'autres qui viennent autour de lui et ne peuvent s'empêcher de toucher (mais en même temps, cela prouve leur intérêt !)

    - Le fait de défaire et de ranger le tiroir est encore compliqué pour les petits. Généralement, le tiroir reste à l'endroit où il a été terminé dans la classe.

    Quel suivi ?

    J'ai réalisé un tableau à double entrée : verticalement, les prénoms de mes élèves, horizontalement, les photos de tous les ateliers. Quand j'observe qu'un enfant a réussi un atelier et l'a réalisé jusqu'au bout, je fais figurer un petit point vert dans la case correspondante du tableau. Je dois être certaine que l'enfant a réalisé le tiroir seul, en utilisant les outils proposés (par exemple, utiliser la pince). Ca demande des moments d'observation.

    J'aimerais aussi parvenir à travailler le langage à partir de ces tiroirs : peut-être en prenant en photo les enfants en train de réaliser un atelier autonome et en les faisant verbaliser leur activité ?

    Quels ateliers ?

     Voilà les 10 ateliers que j'ai proposés. Ils sont largement inspirés d'ateliers trouvés sur Pinterest.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 1 : Trier des haricots par couleur.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 2 : Trier des boutons par taille.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 3 : Placer des balles de ping pong dans la boîte d'oeufs à l'aide de la pince.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 4 : Enfiler des morceaux de pailles sur des cure-pipes.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 5 : Enfiler des carrés de feutrine sur un morceau de ruban avec un bouton à chaque bout.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 6 : Placer un pompon dans chaque alvéole du bac à glaçons à l'aide de la pince.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 7 : Pincer les petites pinces à cheveux sur les crayons.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 8 : Pincer les pinces à linge sur les couleurs qui correspondent.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 9 : Associer les figurines d'animaux aux photos qui correspondent.

    Ateliers individuels de manipulation TPS/PSAteliers individuels de manipulation TPS/PS 

    Atelier 10 : Enfiler les élastiques autour du rouleau.


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique