• Afficher l'image d'origine

     

    A

     

    B

     

    C

     

    D

     

    E

     

    F

     

    G

     

    H

     

    I

     

    J

     

    K

     

    L

     

    M

     


    2 commentaires
  • Afficher l'image d'origine

     

    Azraëlle, qui a découvert l’orchestre des légumes de Vienne (Vienna vegetable orchestra) à travers mes cartes à collectionner, m’a donné l’idée de partager avec vous une séquence d’éducation musicale un peu rigolote que j’ai pu mener en classe !

     

    ECOUTE

    L’an dernier, pendant une période, je faisais écouter chaque semaine un morceau de musique insolite à mes élèves. Ma démarche était la suivante :

    1. Première écoute, à l’aveugle.

    « A votre avis quels sont les instruments et objets qui ont produit cette musique ? » (hypothèses écrites sur l’ardoise -> écoute active). Nous procédions à une petite mise en commun, j’écrivais toutes leurs propositions au tableau sans en valider aucune.

    2. Deuxième écoute, cette fois-ci avec la vidéo, et généralement… surprise collective !

    J’avais fait le choix de proposer un répertoire assez éclectique, où l’instrument entendu n’était jamais celui imaginé.

    3. Nous entourions et félicitions les propositions correctes au tableau (généralement minoritaires, voire inexistantes).

    4. Je posais la question suivante : « Quels sont les véritables instruments et objets qui ont produit cette musique ? » (réponses à l’oral).

    5. Troisième écoute pour le plaisir (ils étaient demandeurs) et pour vérifier s’ils avaient bien repéré tous les instruments.

    Ce petit rituel a eu son petit succès. Certains de mes petits élèves venaient même me demander le nom de la vidéo à la fin de la journée, pour pouvoir la regarder à nouveau à la maison.

     

    Voici le répertoire que je leur ai proposé :

    • Vienna vegetable orchestra : un orchestre qui fait de la musique avec des légumes.
    • Orchestre de bureau : une publicité présentant des employés de bureau devenir un orchestre grâce au matériel à leur disposition.
    • Musique de chambre : une vidéo un peu loufoque présentant des personnes faisant de la musique avec les objets d'une chambre à coucher... pour le jeu de mot ! (l'occasion de présenter ce qu'on appelle réellement la musique de chambre)
    • La scie musicale :  un objet détourné en instrument assez hypnotique, il faut l'avouer.
    • Pow Wow : le célèbre groupe qui interprète ses chansons a capella.
    • Beat box : où l'art de faire des sons rigolos avec sa bouche, et en rythme !
    • De la musique avec des verres à pied : une belle prouesse avec des verres à pied remplis d'eau.
    • BIllie Jean avec des bouteilles de bière : une bande de garçons qui doivent bien aimer l'apéro (mais ça, on ne le dit pas aux élèves he). 

     

    Afficher l'image d'origine

    PRODUCTION

    Pour terminer la séquence, je leur ai proposé une petite production sonore « insolite » qui présente l’avantage de pouvoir être réalisée dans toutes les classes et à moindre frais. Un seul instrument : une feuille de papier par élève !

    1. Expérimentation libre 

    « Trouvez toute les manières de faire un son avec cette feuille de papier. » (Bien prévoir un top départ et un signal de fin pour éviter une cacophonie qui n’en finit pas… mais prévoir toutefois suffisamment de temps pour qu’ils puissent essayer différents sons !)

    Repérer pendant ce temps-là quelques comportements intéressants (ex : déchirer, taper le papier en boule, siffler avec le papier).

     2. Présentation d'un son intéressant par un élève repéré à l’avance.

    3. Reproduction du même son par le reste de la classe.

    4. Faire évoluer le son : crescendo/decrescendo, plus rapide, plus lent, plus entrecoupé...

    5. Jouer sur le collectif : faire plusieurs groupes et partir en canon, question/réponse…

    6. Demander à d’autres élèves qui avaient produit des sons intéressants de les présenter et reproduire la même démarche (construction d’un répertoire de sons).

    7. Par la suite, on peut former des petits groupes, qui doivent produire un petit morceau contenant au moins 3 sons différents.

     

    On peut envisager la création d'un référentiel des manières de manipuler la feuille pour en produire du son. La démarche peut sûrement être prolongée pendant plusieurs séances !

    Voilà donc ma modeste contribution de non-musicienne qui aime les sons insolites ! J’espère que vous pourrez en tirer quelque chose dans vos classes !


    5 commentaires
  • Les dix droits du lecteur, par Daniel Pennac

    J'adore cet extrait de Comme un roman, véritable ode à la lecture.
    Les dix droits du lecteur de Pennac me semblent être un bel affichage pour une bibliothèque de classe.
    Les illustrations de Quentin Blake (qu'on a pu voir dans les Roald Dahl) viennent embellir le tout !


    votre commentaire
  • Affiches de porte

    Voici 3 versions de mon affiche de porte. J'ai finalement ajouté une guirlande de fanions par rapport à ma version initiale. Vous trouverez l'aperçu en version pdf et en version modifiable.

    Les jolies illustrations ont été réalisées par Marie Desbons et Emmanuelle Colin

    Les polices utilisées sont Simplesnails et Sketch 3D.

    Affiches de porte   Affiches de porte


    2 commentaires
  • Un conte dont vous êtes le héros

    Dans le cadre d'une séquence autour d'un ou plusieurs contes (en élémentaire), vous serez très certainement amenés à faire travailler vos élèves en production d'écrits.

    Je vous propose aujourd'hui un moyen original de faire écrire un conte à vos élèves et ainsi, de mobiliser le schéma narratif : un conte dont vous êtes le héros.

    Quel est le principe ?

    Qui n'a pas lu l'un de ces fameux "livres dont vous êtes le héros", qui nous faisaient traverser une forêt maudite ou nous risquer dans un labyrinthe réputé mortel... ? De page en page, le lecteur crée son intrigue, et chacun de ses choix a des conséquences.

    J'ai adapté ce principe au thème des contes. Et cette fois-ci, l'élève n'est pas le lecteur mais l'écrivain ! Cette activité est plutôt destinée à des élèves de CE2 ou de cycle 3.

    Comment procéder ?

    - L'élève lit le contenu de la case.
    - Il a souvent le choix entre deux scénarios : il opte pour l'un d'entre eux et rédige un petit texte pour développer la situation, apporter des détails...
    - Il se rend ensuite au numéro indiqué et poursuit son récit de la même manière.

    Un conte dont vous êtes le héros


    5 commentaires
  • Des livres jeunesse à écouter (et à regarder)

       

    Une idée d'activité en autonomie en maternelle ou en élémentaire : la lecture offerte... en vidéo !

    J'avais entendu parler des "coins écoute" dans les classes de maternelle, qui consistent à faire écouter des histoires aux enfants à l'aide de casques reliés à un poste audio, par exemple. Je vous présente aujourd'hui une variante de ce type d'activité.

    Des livres mêlant audio et vidéo

    Sur Youtube, il existe tout un tas de livres jeunesse lus à voix haute. Les vidéos présentent l'avantage de mobiliser l'ouïe, mais aussi la vue !
    En effet, l'enfant va avoir l'impression que l'adulte lui lisant l'histoire tourne les pages au fur et à mesure du déroulement de l'histoire. 

    Le support visuel (texte + illustrations) me semble intéressant : quand ils sont lecteurs, les enfants ont la possibilité de suivre le texte en même temps qu'il leur est raconté. L'illustration favorise également la compréhension.

    Ce que ça ne remplace pas

    Vous me direz, l'élève n'a pas la sensation, ni le poids de l'objet-livre entre ses mains. Il sera sûrement davantage dans une tâche d'écoute que dans une tâche de lecture. Mais je pense que varier les pratiques de lecture ne peut être que positif. Surtout si l'enfant réticent à la lecture découvre le plaisir d'aller en écouter régulièrement.

    Ce type de pratique n'empêche pas la lecture offerte par l'enseignant, destinée à toute la classe et pouvant tenir lieu de retour au calme après une période agitée, comme la pause du midi.

    Comment utiliser les livres audio/vidéo ?

    • Pourquoi pas... en autonomie, pour le plaisir, à condition de posséder au moins un ordinateur dans la classe.
    • Pourquoi pas... dans le cadre d'ateliers de lecture, afin que tout le monde puisse écouter.
    • Pourquoi pas... en les concevant avec les élèves (article à venir).

    N'hésitez pas à partager vos idées d'utilisation en commentaire.

    Sous quelle forme les proposer ?

    • Vous pouvez tout simplement constituer et mettre à disposition une liste de marque-pages avec toutes les vidéos dans le navigateur que vous utilisez en classe.

    • Vous pouvez utiliser une page Symbaloo (exemple à cette adresse), qui synthétise toute votre collection. Les avantages de cette plateforme :
      -  Les enfants ont un aperçu de la couverture du livre.
      - Les vidéos s'ouvrent dans la fenêtre Symbaloo (pas de risque que les enfants tombent sur des commentaires idiots postés en dessous de la vidéo, donc).

    • Vous pouvez télécharger les vidéos Youtube à l'aide de ce type de site. Ainsi, vous pouvez constituer un dossier de vidéos au format mp4 sur l'ordinateur. Cette solution peut être utile si vous disposez d'un ordinateur sans connexion internet dans votre classe.

    • Dans le cas où vous disposeriez de tablettes, vous pouvez vous inspirer de Prof Numéric et créer des étiquettes QR codes à scanner pour accéder aux vidéos (par exemple avec ce générateur).

    Voici maintenant une petite sélection de 30 titres pour commencer votre collection de livres à écouter :

    Lire la suite...


    7 commentaires
  • Après avoir admiré le travail de nombreux blogueurs, j'ai eu, moi aussi envie de créer mon cahier de la maîtresse, regroupant toutes les informations qu'il peut être utile d'avoir sous la main.

    Vous pourrez y compléter :

    - les informations administratives vous concernant
    - les coordonnées des professionnels que vous serez amenés à rencontrer
    - les coordonnées des collègues
    - une liste des élèves (avec quelques renseignements utiles)
    - les dates importantes de l'année
    - les anniversaires
    - les services de surveillance
    - le suivi des 108h
    - les compte-rendus des rencontres avec les parents
    - les compte-rendus de réunions
    - le suivi des documents administratifs à rendre (fiche de pointage)
    - le suivi des évaluations pour chaque période
    - les comptes de coopérative.

    Vous y trouverez également un calendrier de l'année scolaire.

    Les polices utilisées sont : Claire HandEternal Promise, KG Always A Good Time

    J'ai essayé de faire un outil assez complet et adapté à ma pratique. Malgré tout, n'hésitez pas à me dire en commentaire si vous voyez des manques importants. 

    Etiquettes pour le programme du jour

     

     J'ai modifié la taille du cahier, je me suis aperçue qu'il n'était pas tout à fait adapté au format A4. C'est maintenant chose faite ! Quelques ajouts : des intercalaires pour chaque période, les tableaux par période, une page APC et quelques légères modifications sur les pages anniversaires, dates importantes et réunion.

    Le cahier de la maîtresse 2016/2017   Le cahier de la maîtresse 2016/2017


    24 commentaires
  • Et ce n'est qu'un début !

    Bienvenue sur le journal d'une maîtresse !

    Je me lance dans la blogosphère pour partager ici diverses ressources, idées, trouvailles en lien avec le métier de professeur des écoles.

    Je serai T1 en 2016/2017.

    Bonne visite,

    Colchique

    <a href="http://www.bloglovin.com/blog/18187719/?claim=rq7sw6g5vu3">Follow my blog with Bloglovin</a>


    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires